Galerie publique

Voir aussi...

- la galerie des amis

La civilisation Akan a de tous temps était bien connue de l'Occident. Les carnets de voyage des grands explorateurs européens, les missions d'évangélisation, les chercheurs d'Eldorado ont poussé très tôt les navigateurs à entamer des liens fructueux avec la côte africaine. Cependant, l'importance, le nombre, la richesse des trésors découverts, principalement concernant l'art funéraire, ceux rapatriés en Europe puis disséminés dans le monde sont, bien entendu, inconnus, tout comme pour les autres civilisations perdues, esquissées dans mémoire d'afrique. Les Ashanti du Ghana et les Akan de Côte d'Ivoire (notons que les Baoulé en Côte d'Ivoire font partie de la Famille Akan) passent, à raison, pour être les plus grands créateurs de l'Afrique noire et les plus grands producteurs d'œuvres d'art. Ils ont excellé dans tous les domaines, le travail de l'or et de l'argent, la fabrication de pesons à or, les figurines en cuivre et en bronze, le travail du bois (masques, statues, mobiliers, objets usuels : tabourets, sièges, cuillères, peignes, boîtes, sceptres…), les tissus d'une grande finesse, les poteries et les statuettes commémoratives en terre cuite, principal centre d'intérêt de notre galerie.

Les statues que nous exposons dans notre galerie virtuelle ont été vues et photographiées dans des salles des ventes, des galeries, des expositions en France et à l'étranger, ou appartiennent à des collectionneurs privés.

Si vous aimez l'art africain, sous toutes ses formes, tous ses aspects, et les céramiques africaines, en particulier, vous êtes ici chez vous. Prenez contact avec mémoire d'afrique, faites-vous connaître.

P. S. De part leur proximité géographique, leur différentiation parfois peu évidente et leur contemporanéité, nous mêlons dans la galerie publique des statues Akan, Ashanti, Royaume Anyi du Krinjabo et Kwahu.


Nous nous efforcerons, en fonction de nos possibilités, de faire vivre régulièrement cette exposition de photos que nous avons aimées, afin d'en faire profiter les visiteurs de notre site et entamer avec vous une discussion entre amateurs et collectionneurs, pour le plus grand profit de la civilisation Akan. Pour de plus amples informations ou commentaires, n'hésitez pas à cliquer sur la pièce qui vous questionne, nous ne manquerons pas de prendre contact avec vous par mail pour vous en dire plus.