Géographie

Le Tchad est un pays enclavé d'Afrique centrale, c'est-à-dire sans accès direct à la mer, situé au sud de la Libye, à l'est du Niger et du Nigeria, au nord du Cameroun et de la République centrafricaine, et à l'ouest du Soudan. L'État du Tchad dans ses frontières actuelles est une création du colonialisme européen. Ses frontières sont la résultante de négociations entre Français, Anglais et Allemands dans les années 1880. Mais l'espace tchadien possède une histoire riche et relativement bien connue. Il est sans doute un des berceaux de l'Humanité, avec la découverte récente de " Toumaï ", premier spécimen d'hominidé. Il a été par la suite le siège de trois grands royaumes sahéliens : le Kanem Bornou, le Baguirmi et le Ouaddaï.

Il sera une colonie française entre 1900 et 1960, jusqu'à son indépendance le 11 août 1960. Aujourd'hui, le Tchad a une superficie de 1.300.000 km². C'est près de deux fois et demie la superficie de la France. Sa population dépasse les 9 millions d'habitants, à majorité rurale (81%) et extrêmement jeune : les moins de 15 ans représentent 50 % du pays.

La composition éthno-linguistique est Sara (28%), Arabe soudanais (12%), Mayo Kobbi (11%), Karem Bornou (9%), Ouaddai (9%)... L'appartenance religieuse est majoritairement musulmane (54%), puis chrétienne (35%) et animiste (8%).

Le Tchad est une cuvette encerclée par deux couronnes de montagnes et de plateaux. Au nord, le massif du Tibesti atteint une altitude élevée (3.415 m au volcan de l'Emi Koussi). À l'est, le plateau gréseux du Ouaddaï culmine à 1360 m. La zone la plus basse (280 m) est occupée par le lac Tchad. Les deux principales voies fluviales sont le Chari, tributaire du lac Tchad, et son affluent, le Logone.

Au nord du Tchad s'étend le Sahara méridional, montagneux et volcanique. Sur ce plateau du Tibesti, énorme étendue peu peuplée, se pratique un élevage extensif et transhumant (bovins, ovins, caprins).

Plus de la moitié de la population vit dans les vallées du Chari et du Logone et produit arachide, mil, gomme arabique et coton. Le pays, enclavé, sans ressource autre que sa production de pétrole, dépend en grande partie de l'aide internationale.